0

KUALA KANGSAR

La ville royale de Kuala Kangsar qui servit de décor au film « Indochine », tient son nom d’un arbre à la sève mortelle dont se servent les Orang Asli pour la chasse à la sarbacane. Elle jouit du statut très convoité de capitale royale depuis qu’elle fut investie par les sultans du Perak au XIXe siècle. Kuala Kangsar garde de cette période un patrimoine tout à fait remarquable, une mosquée somptueuse, de beaux palais et un important héritage colonial. C’est aujourd’hui une ville de province plutôt sympathique, dépassée par la concurrence des villes voisines d’Ipoh et de Taiping, mais pouvant s’offrir à une balade agréable d’une demi-journée. La vieille ville est quadrillée par de « shophouse » anciennes maisons-boutiques tenues par des commerçants chinois.

Château de Kellie

La construction de ce château unique débuta en 1915 et fut brusquement stoppée lors de la mort accidentelle de Kellie en 1926. Le château solitaire et sans vie semble presque surréaliste au milieu du côté sauvage des plantations de Perak. Il dégage une forte personnalité. La route qui mène au château de Kellie suit les contours de la terre selon un tracé vertigineux aux allures de labyrinthe, ajoutant au mystère et au romantisme des lieux.